Alesia Jura

Discutions - Questions-Réponses sur l'hypothèse jurassienne

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Bienvenue sur le Forum du site: alesiajura.fr - Ce forum s'adresse à un large public . C'est un espace de libre expression, dans une certaine limite, celle du respect et de la courtoisie

#1 12-01-2017 16:50:04

Asinus
Membre

César a t-il fait une erreur pour la Sambre ?

Ayant fait des erreurs jeudi dernier sur les noms des lieux et nos parcours de l'année passée sur les traces de César, nous réécrivons ce post aujourd'hui.


Le livre II du De Bello Gallico est riche de deux batailles importantes, celle de l'Aisne suivie de la terrible bataille de la Sambre. Si la bataille qui se déroula sur les bords de l'Aisne, à l'est de Berry au Bac, est narrée par César sur quatre chapitres, celle de la Sambre demanda pas moins de treize chapitres au général écrivain. La bataille de la Sambre fut une terrible bataille où tout faillit basculer pour César. Il a eu chaud, comme souvent d'ailleurs. Les Belges se sont bien battus.

Mais s'agissait-il de la Sambre, la Sabis (orthographiée aussi Sabim) ?   

Une note sur cette bataille, due à J. M. Boué dans son ouvrage sur le Latin de César dans le BG à l'usage des classes, précise que l'Escaut devait être traversé par l'armée romaine en premier avant d'arriver sur la Sambre, qu'un site près de cette rivière cadre assez bien avec les données de César, en particulier la faible profondeur de la rivière en ces lieux (relatif au fait que les cavaliers belges et romains la traversèrent plusieurs fois durant la bataille) et deux collines se faisant face. Il rappelle aussi que c'est la région sud de Maubeuge qui serait, pour beaucoup, la région où s'est déroulée la bataille de la Sambre. Il y aurait- il une erreur géographique ?

Le professeur rappelle donc que César part de Bratuspantium, la capitale des Bellovaques qui se sont rendus sans résistance - avec l'incroyable sortie des notables de la ville allant à la rencontre de César -, qu'il remonta vers la capitale des Ambiens qui s'est rendue sans combattre, et qu'il marcha ensuite trois jours (avec son armée) avant de se trouver face à face avec les Nerviens et leurs alliés au bord d'une rivière, la Sambre pour César.

Nous sommes allés d'abord à Breteuil-Caply, depuis la forêt de Senlis et le Mont St Jean, pour voir le Mt Catelet et d'autres hauteurs environnantes. Est-ce Bratuspantium, personne ne le sait. Puis remontant sur Amiens, on a fait la route vers Maubeuge en voiture, sur des routes bien droites, peut-être d'anciennes voies romaines impériales, mais par les chemins gaulois de l'époque de César cela devait être évidemment bien plus long. On a calculé ( c'est une approximation) que le proconsul avait dû marcher plus de trois jours, au moins quatre, pour arriver à Maubeuge, peut-être à 140 / 150 kilomètres alors, par ces chemins gaulois. Ce fut une surprise pour nous de trouver la rivière, la Sambre assez profonde dans ces lieux et peu large, mais cela a dû bien changer depuis César et puis il n'est pas facile de chercher deux collines se faisant face avec l'urbanisation moderne. Néanmoins il y a bien un net décrochage en pente vers un cours d''eau qui a peu de profondeur et une colline de l'autre côté de cette petite rivière, donc une remontée.

Pour ce qui est des abords de la Sambre situés au Sud de Maubeuges, il  n'est pas du tout aisé d'avoir une bonne perception, aujourd'hui, de ces lieux. Et les différents sites que nous avons visité se trouvent à plus de quatre vingt kilomètres, sinon plus, par les chemins de l'époque des faits, d'Amiens. De plus, Samarobriva n'était peut-être pas le centre d'Amiens mais peut-être La Chaussée Tirancourt, comme nous l'avons constaté en discutant avec qqs personnes rencontrées par hasard au centre archéologique de Samara. Mais cela reste une hypothèse. On a pensé aussi au Mt Caubert pour Samarobriva, ce qui ferait encore plus de route pour César. C'est le seul oppidum que nous n'avons vu que de loin pour cause de fortes pluies. Bref, César marcha trois jours. Il rencontra les Nerviens et leurs alliés au troisième jours pensons-nous. Bref en trois jours de marche  depuis la Chaussée Tirancourt, nous doutons un peu que César put être plus au nord-est d'une ligne Cambrai - St Quentin. Et là coule l'Escaut qui prend sa source non loin. Et là la rivière ne peut pas être bien profonde si près de sa source, ce qui est le cas contrairement à la Sambre dans la région de Maubeuges. 

Nos pérégrinations nous ont ainsi menées au bords de cette rivière, l'Escaut, dans les lieux proposés par le professeur Boué qui écrivit ses textes il y a près d'un siècle maintenant. Ce sont des lieux intéressants, des prairies. Il y a bien deux collines qui se font face, avec des pentes douces, surtout du côté Nerviens, positionnés sur la rive droite selon César. (Evidemment César ne pouvait arriver que par la rive gauche de cette rivière) La rivière est effectivement traversable, peu profonde d'après ce qu'on en a  vu, même si elle est aussi fort peu large. Par les chemins de l'époque, on pense qu'il y avait entre 70 à 80 kilomètres depuis la région d'Amiens, ce qui est possible et trois jours.

On a trouvé intéressant de reposer la question du professeur Boué : cette bataille s'est-elle déroulée sur les bords de la Sambre ou sur les bords de l'Escaut ?

Collectif

Dernière modification par Asinus (28-05-2017 12:59:16)

Hors ligne

 

#2 16-05-2017 16:48:22

Asinus
Membre

Re: César a t-il fait une erreur pour la Sambre ?

Un collègue nous écrit qu'il reste dubitatif devant la faible largeur de l'Escaut le long des lieux qui pourraient être - avec toutes les réserves dues - le site possible de la bataille ''de la Sambre'', suivant M. Boué. (Lire plus haut). Il est vrai que le cours d'eau est vraiment peu large. Nous en avions discuté effectivement et nous avions pensé qu'à l'époque de la bataille la rivière pouvait être plus large, moins canalisée par l'agriculture moderne comme cela nous a semblé être le cas ; voire qu'elle était peut-être même marécageuse, avec des méandres peu profonds, raisons pour lesquelles le cours d'eau aurait été si aisé à franchir par les cavaliers belges, et cela plusieurs fois au cours de l'affrontement, ainsi que par la cavalerie romaine également.

Il nous semble aussi probable que l'eau de l'Escaut pourvoit, depuis le XIXème siècle, au canal moderne, ayant par de fait asséché le val originel. C'est très probable.

Cette bataille se serait ainsi, peut-être, déroulée entre St Quentin et Cambrai, ou alors un peu plus au nord de Cambrai, mais nous préférons la première hypothèse. Celle de César pouvant être parti de l'oppidum de la Chaussée Tirancourt, et pratiquant les voies gauloises, passant par le nord d'Amiens, Bussy les Daours, la voie de Bonnay à  Ribemont sur Ancre, puis Meaulte, Mametz, Combles, puis Fins et Gouzeaucourt avant d'établir son camp sur les bords de l'Escaut sur l'éminence de Bonnavis. Vaucelles étant les lieux boisés où se serait cachée l'armée des Neviens, de l'autre côté de la rivière. A moins que ce soient les lieux de Banteux face à ceux de Bantouzelle Gratte Panche, des lieux plus au sud mais proches.

Si l'Escaut était plus large à ces époques, cela se tient. Du moins l'hypothèse est intéressante car ces lieux sont à trois jours de marche, à peine, de la région d'Amiens (ce qui ferait arriver César dans l'après midi du troisième jour devant la rivière) alors que la thèse communément admise, celle du sud de Maubeuge, ne semble guère possible pour les deux raisons évoquées plus haut : rivière plus profonde, plus malaisée à traverser plusieurs fois durant le cours de la bataille, et située là à quatre jours de marche, au minimum, depuis la région d'Amiens. De plus la possibilité que l'armée des Belges fût placée sur la frontière nervienne, ou non loin donc dans la région de Fins, conforte l'hypothèse de M. Boué, Maubeuge semblerait être alors, sauf erreur, beaucoup plus à l'intérieur du pays nervien. On voit assez mal les farouches nerviens laisser César profaner le sol de leur nation sur plus de trente kilomètres sans intervenir dès le franchissement de leur frontière par César.

Dernière modification par Asinus (05-06-2017 18:40:24)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Créez Votre Propre Forum
Insérer vos Graphiques
Dictionnaires de Traduction
Hébergé par ForumCrea.com