Alesia Jura

Discutions - Questions-Réponses sur l'hypothèse jurassienne

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Bienvenue sur le Forum du site: alesiajura.fr - Ce forum s'adresse à un large public . C'est un espace de libre expression, dans une certaine limite, celle du respect et de la courtoisie

#1 19-03-2020 19:14:51

jurenavant
Membre

Ooù est donc ce fichu fosé de 20 pieds ?

Cette rubrique est, en partie, la suite de la discussion commencée dans le cadre de la rubrique "La plaine de Syam est de longue de plus de 3000 pas (4,5 kms) 4000 en fait".

Bonjour Orpin39 et Luis,

Orpin39, tu es à 50 mètres du paradis haut débit internet, mais il te faudra encore attendre 2 ou 3 mois...
Orpin 39, étant un des meilleurs connaisseurs du site de Chaux et environs, je te suggère de poser ta candidature (je ne sais pas si tu l'as déjà fait dans le passé), au CA et/ou dans l'une des deux collèges (hors chateau de Chaux). Au CA, il y a 3 places à prendre cette année. Candidatures à déposer avant le 31 mars (ou plus tard, je ne sais pas, étant donné le report sine die de l'AG). Si tu n'es pas accepté/élu, tu n'auras qu'à mettre les pieds dans le plat...

Je trouve la formule de Luis excellente: les 3 fossés, là où c'est nécessaire et possible. Au camp nord, j'ai un gros doute; à Entre-deux-monts, je suis d'accord avec toi, Orpin39, et en plus, c'etait trop de travail dans ce secteur.
Si les 3 fossés ne furent pas creusés, ainsi que des pièges installés, par les Romains, au nord de la terrasse de Syam, alors, Orpin39, comment penses-tu qu'ils se sont défendus contre les Gaulois de l'armée de secours
qui descendaient de la foret communale actuelle de Champagnole, à hauteur du village actuel de Bourg-de-Sirod ? Autrement dit quel était leur systeme de défense au nord de la terrasse de Syam ?, puisqu'il y en avait forcément
un dans ce secteur.

Luis, le virus chinois n'est pas hors sujet, puisqu'à cause des chinois (et je ne mets pas de majuscule au "c"), nous ne saurons pas, le 19 avril, ce qu'à mis en évidence (ou pas) le lidar. Combien de temps allons-nous encore
devoir attendre ?
Je suis allé deux fois en Chine (une fois à Hong Kong et Macao, une fois à Shanghai).
Gandhi disait; "On reconnaît le degré de civilisation d'un peuple à la manière dont il traite ses animaux". Et les Français ne sont pas loin d'etre aussi pires que les chinois. Les Britanniques, Italiens, Polonais sont déjà bien meilleurs, en ce domaine.
Je ne suis pas un  fin connaisseur de l'Antiquité : ce que je sais, par rapport à ce que je ne sais pas, ce n'est rien...

Dernière modification par jurenavant (21-03-2020 17:59:04)

Hors ligne

 

#2 26-03-2020 10:53:17

Luis
Membre

Re: Ooù est donc ce fichu fosé de 20 pieds ?

Encore vivant (pour l'instant) !
Donc pour résumer,
1 César, ayant entamé la contrevallation,averti de notamment la levée d'une armée de secours, pour notamment y faire face, fait construire un grand fossé de 20 pieds la ou celà est possible, et entreprend 120 mères en arrière les travaux de circonvallation tels que décrits (deux fossés en V, pièges, etc...

2 L'armée de secours pouvait THEORIQUEMENT attaquer les lignes romaines par les itinéraires suivants:
2.1 au nord
2.1.1 la plaine de 3000 pas les forges de Syam via Champagnole, Cize
2.1.2 et/ou les forges de Bourg de Sirod via Sapois
2.2 à l'est
2.2.1 le camp nord par Trou de Baru & Crans via Sirod,
2.2.2 et/ou le bois des chênes,
2.2.3 et/oula Perrena
2.3 au sud
2.3.1les Planches  via gorges de Malvaux & Foncine le bas,
2.3.2et/ou Le Morillon via Fort de Plasne
2.4 à l'ouest
2.4.1Pont de la Chaux via le Frasnois
2.4.2Chatelneuf & le Vaudioux via Loulle

3 CONCRETEMENT, quels itinéraires d'attaque probables ont ils été identifiés par les romains?
Et sur ces quelques axes privilégiés, lesquels ont été considérés comme DEVANT et POUVANT être barrés par le fossé de 20 pieds etc... (et le reste des fortifications 120 m en arrière)?

Hors ligne

 

#3 26-03-2020 19:04:06

Orpin39
Membre

Re: Ooù est donc ce fichu fosé de 20 pieds ?

2020-03-26 Fossé de 20 pieds

jurenavant a écrit:

Orpin 39, étant un des meilleurs connaisseurs du site de Chaux et environs, je te suggère de poser ta candidature (je ne sais pas si tu l'as déjà fait dans le passé), au CA et/ou dans l'une des deux collèges (hors chateau de Chaux). Au CA, il y a 3 places à prendre cette année. Candidatures à déposer avant le 31 mars (ou plus tard, je ne sais pas, étant donné le report sine die de l'AG). Si tu n'es pas accepté/élu, tu n'auras qu'à mettre les pieds dans le plat...

Bonjour Jurenavant.
Avant tout, petit hors-sujet: j'ai reçu d'Asinus le livre pour toi, à charge de te le renvoyer, mais j'ai voulu en lire une bonne partie, et, si le château de Vaujours, et si l'histoire du château ne me concerne guère, la description de la vie à cette époque est très passionnante. Du coup, je ne peux plus aller à la poste qui est fermée. je devrai attendre la retour à la vie normale pour te l'expédier.
   Pour ce qui est de ma candidature, je suis très hésitant, car, même si je peux apporter (à mon avis)  beaucoup à l'association, je ne cache jamais mes interprétations quand je pense qu'elles sont certaines, et malheureusement il y a bien des vestiges contestables, et cela ne plait pas à tout le monde.
   La définition des collèges renferme deux considérations contradictoires :
Collège Patrimoine Archéologique Orientations générales - Missions et champ d’action
Il s’interdit toutefois toute interprétation et toute datation des vestiges anthropiques qui ne seraient pas fondées sur des analyses scientifiques incontestables.
Collège Alésia André Berthier Orientations générales
Missions et champ d’action Le Collège Alésia André Berthier d’ArchéoJuraSites a pour mission de vérifier, valider et approfondir les arguments, de diverses natures et origines, en faveur de la thèse d’André Berthier localisant la bataille d’Alésia à Chaux-des-Crotenay en 52 av. J.-C.. C
On n’interprète pas (on me l’a d’ailleurs bien signifié...), mais on vérifie, valide et approfondi les arguments…
  A ce sujet, j’ai beaucoup arpenté les lieux jusqu’à la date du confinement, livre de Jacques Berger en main, et là, c’est plus qu’une catastrophe…
   Par contre, j’ai trouvé un ouvrage militaire au Pont de la Chaux, qui ne peut être qu’un ouvrage de l’armée de l’Est en 1872 contre les armées Prussiennes.

Jurenavant a écrit:

Je trouve la formule de Luis excellente: les 3 fossés, là où c'est nécessaire et possible. Au camp nord, j'ai un gros doute; à Entre-deux-monts, je suis d'accord avec toi, Orpin39, et en plus, c'etait trop de travail dans ce secteur.
Si les 3 fossés ne furent pas creusés, ainsi que des pièges installés, par les Romains, au nord de la terrasse de Syam, alors, Orpin39, comment penses-tu qu'ils se sont défendus contre les Gaulois de l'armée de secours qui descendaient de la forêt communale actuelle de Champagnole, à hauteur du village actuel de Bourg-de-Sirod ? Autrement dit quel était leur systeme de défense au nord de la terrasse de Syam ?, puisqu'il y en avait forcément un dans ce secteur.

Je n’avais pas repris de conversation sur cette hypothèse de fossé de 20 pieds au nord, faute d’avoir eu le temps de relire avec attention le B.G., et finalement elle est plausible. Reste à savoir s’il y en avait un aussi en contrevallation, personnellement je pense que oui aussi.
  Si tu as vu dans le Bulletin AJS de mars (consultable sur Internet, je crois que la fermeture des postes risque de décaler la diffusion de la version papier), il y a une traduction très intéressante du BG de Colette Doco-Rochegude. Elle se réfère à l’édition de François Hotomanus de 1574, et le dessin qu’a réalisé l’auteur, selon ses interprétations indique bien : D = Prior fossa pedum XX. Circiter medium montem contra oppidanum eruptiones circonducta. Et aussi N = Fossa pedum XX. Contra hostes exteriores. C’est sans ambigüité pour lui ! Pourtant Colette Doco-Rochegude, qui reste figée sur l’hypothèse des fossés d’André Berthier, déclare qu’Hotomanus s’est mélangé avec les fossés !

Luis a écrit:

Re: Où est donc ce fichu fosé de 20 pieds ?
Encore vivant (pour l'instant) !
Donc pour résumer,
1 César, ayant entamé la contrevallation,averti de notamment la levée d'une armée de secours, pour notamment y faire face, fait construire un grand fossé de 20 pieds la ou celà est possible, et entreprend 120 mères en arrière les travaux de circonvallation tels que décrits (deux fossés en V, pièges, etc...

2 L'armée de secours pouvait THEORIQUEMENT attaquer les lignes romaines par les itinéraires suivants:

J’essaie d’apporter quelques avis :

Luis a écrit:

2.1 au nord
2.1.1 la plaine de 3000 pas les forges de Syam via Champagnole, Cize
2.1.2 et/ou les forges de Bourg de Sirod via Sapois

Oui, pour le nord, je suis maintenant d'accord.

Luis a écrit:

2.2 à l'est
2.2.1 le camp nord par Trou de Baru & Crans via Sirod,
2.2.2 et/ou le bois des chênes,
2.2.3 et/oula Perrena

Oui pour le vallon de Crans, mais terrain pas facile.
Oui pour le Bois des Chênes, qui aurait permis une percée et une descente des prerupta, mais avec le risque que les Romains au Camp Nord les prenne à revers (si le camp Nord était là où on le situe !)
Non pour la Perrena, puisque cela donnerait sur les Gorges de la Saine infranchissables, sauf en de rares endroits quasiment à le queue-leu-leu.

Luis a écrit:

2.3 au sud
2.3.1les Planches  via gorges de Malvaux & Foncine le bas,
2.3.2et/ou Le Morillon via Fort de Plasne

Oui ici aussi (à Morillon, le hameau, Le Morillon est une déformation calmiste)

Luis a écrit:

2.4 à l'ouest
2.4.1Pont de la Chaux via le Frasnois
2.4.2Chatelneuf & le Vaudioux via Loulle

Là, c’est plus compliqué. Au Pont de la Chaux, le vallon du Panesière est plat, sur dépôt morainique, avec un niveau phréatique à 30 cm même en été sous la surface, ce qui aurait permis de faire des fossés tous en eau, et un simple agger de 3 m avec vallum. Les deux barrages n’ont rien à voir avec le siège.
Pour Châtelneuf il n’y a aucun intérêt pour une attaque gauloise, puisque cela déboucherait soit sur le haut des falaises du Rocher de la Baume, soit sur les Gorges de la Lemme.
   Au Vaudioux, une attaque débouchant sur La Liège aurait été stoppée par la falaise dominant la plaine de Syam, une plus au nord pouvait permettre de passer au sud de La liège, ou aussi de tenter une jonction avec les assiégés par la zone entre le moulin de La Billaude et le Pont Jean Tournier. La terrasse alluviale "Vers la Chapelle" aurait formé une bonne protection naturelle (castellum selon J. Berger, mais les murs sont de toute évidence agricoles).

Luis a écrit:

3 CONCRETEMENT, quels itinéraires d'attaque probables ont-ils été identifiés par les romains?
Et sur ces quelques axes privilégiés, lesquels ont été considérés comme DEVANT et POUVANT être barrés par le fossé de 20 pieds etc... (et le reste des fortifications 120 m en arrière)?

Assurément, peu d’endroits convenaient pour établir un fossé de 20 pieds contre l’armée de secours.
   Il y a bien sûr le nord de Syam, mais il aurait été en partie noyé, alors pourquoi César ne le dit pas ?
  Au nord de Crans, c’est techniquement possible par petits secteurs dans la vallée, car il y a des zones où la roche est à peu de profondeur.
Au nord du Bois des Chênes, c’est impossible de creuser, mais il y a un vallon étroit à la faveur d’une faille bien placée.
   A Montliboz il y a la gorge de la Langouette, puis la gorge de la Saine amont, donc pas de fossé.
   A Entre-Deux-Monts, il aurait fallu un fossé…
   On en revient toujours à la même problématique : César encercle l’oppidum mandubien d’une contrevallation, puis d’une circonvallation dont il donne les détails, mais si Alésia était à Chaux, il y a très très peu de place pour tous ces ouvrages… c’est bien ennuyeux !

  Protégez-vous bien contre le coronavirus, afin que l'on puisse continuer nos échanges.

Hors ligne

 

#4 27-03-2020 19:17:50

Luis
Membre

Re: Ooù est donc ce fichu fosé de 20 pieds ?

Vous le spécialiste de la pierre & de l'homme, et qui a déjà réalisé une belle description analytique d'une falaise démantelée, que pensez-vous de ceci:
Reprendre sur des cartes géoportail ou IGN 1/25000ème les structures (murs, amas, etc...) anthropiques de site ou partie du site (camp nord par exemple:)smile) en traçant en rouge celles qui ne vous semblent PAS agricoles et en rouge pointillé celles pour lesquelles vous avez un doute.
Ceci ressemblerait aux cartes du "pourquoi" de J. Berger.
Vous pourriez utilement faire précéder ces cartes d'une page ou deux dans lesquelles vous exposerez vos critères de classement en agricole/non agricole.

Hors ligne

 

#5 27-03-2020 20:07:23

Orpin39
Membre

Re: Ooù est donc ce fichu fosé de 20 pieds ?

Bonjour Luis,
   Le sujet des murs devant être traité dans un autre post, je recherche lequel convient pour vous répondre.

Dernière modification par Orpin39 (28-03-2020 07:57:58)

Hors ligne

 

#6 31-03-2020 12:47:16

jurenavant
Membre

Re: Ooù est donc ce fichu fosé de 20 pieds ?

Bonjour Orpin39 et Luis,

Encore 3 semaines à 1 mois de confinement pour le mois d'avril.... Cela va etre long.
Pas de nouvelles d'Asinus, étant confiné et ayant déménagé, soit il n'a toujours pas internet chez lui et donc quasi impossible de se connecter ailleurs, soit il faut espérer qu'il n'a pas d'ennuis de santé, en cette période agitée.

Concernant le livre sur le chateau de Vaujours, je te propose que tu me le remettes lors de l'AG  d'ArchéoJuraSites, qui aura, sans doute, lieu en juin. En tout cas, pas d'urgence. Où est ce chateau ? Quelle époque ?

A toi de voir si tu poses ou non ta candidature au CA de l'association. ArchéoJuraSites a plus interet à ce que des remises en question viennent de ses rangs, plutôt qu'à se faire "dégommer" par ses adversaires, s'il y a trop
de fausses interprétations.
Aucune trace, sur le site d'ArchéoJuraSites, des travaux réalisés par le collège Alésia.
Oui, dans le livre de J. BERGER, il y a beaucoup de grosses erreurs, mais sa lecture est incontournable, selon moi, pour avoir une bonne approche, sur le terrain, de la découverte d'A. BERTHIER. C'est le livre que j'ai lu, en
premier, avant d'aller me promener sur place.
J'ai vu sur le portail des archives BERTHIER, l'article de Colette DOCO-ROCHEGUDE. Francois HOTOMANUS, au 16e, avait compris pas mal de choses. Pourrais-tu expliciter ta phrase "Pourtant  (...) reste figée sur l'hypothèse des
fossés d'André BERTHIER, déclare qu'Hotomanus s'est mélangé avec les fossés" ?, parce que je ne comprends pas ce que tu veux dire.
Cette latiniste est une recrue de choix pour la thèse Alésia Chaux, ce serait bien qu'elle traduise, en entier, les chapitres du livre VII, en rapport avec Alésia.
Je reste persuadé que la rivière Saine a servi de grand fossé, au sud de la terrasse de Syam.

Hors ligne

 

#7 03-04-2020 11:16:40

Luis
Membre

Re: Ooù est donc ce fichu fosé de 20 pieds ?

Bonjour à tous,
Dans sa thèse géniale et révolutionnaire, P. LAURELLI place le fossé en U de 20 pieds de large au niveau du barrage sur l'Ain et de la "source", et le reste 120m en arrière au sud, au niveau de la plate forme du château de Syam.
Mais il me semble que les dépendances du chateau, sorte d’hôtel (avec aussi des cabanes dans des arbres), sont surélevées d'au moins 10 m de la plaine.
Et je placerais plutôt les 2 fossés en V au niveau du barrage et du marécage proche des dépendances; et le fossé de 20 pieds 120m plus au nord. Il exixte d'ailleurs une ligne de taillis et marécages entre 100 et 200 m à vue de nez au nord du barrage et des dépendances- hotel actuel.
Quel est votre avis?

Hors ligne

 

#8 03-04-2020 18:07:02

Luis
Membre

Re: Ooù est donc ce fichu fosé de 20 pieds ?

Orpin:  Il y a bien sûr le nord de Syam, mais il aurait été en partie noyé, alors pourquoi César ne le dit pas ?
*****************************
Le génial Laurelli a remarqué - et moi aussi - que le barrage de l'Ain est haut d'environ 2 m rive gauche (plaques de béton), et  haut de 3 à 4 m rive droite, côté D277 et près du pont de la D127 (mur en pierres de taille et remplissage de terre derrière en amont).
L'Ain, avant la construction du barrage de dérivation du canal de la forge, devait donc couler à moins 3 - 4 mètres par rapport à aujourd'hui.
Et donc César parle de la largeur égale du fossé, 20 pieds en haut comme 20 pieds au fond (fossé en U). Mais il ne dit rien  de sa profondeur. S'il faisait 10 pieds de profondeur, son fond était plus élevé  que le cours de l'Ain.
Donc pas en eau.

Hors ligne

 

#9 04-04-2020 09:17:13

Orpin39
Membre

Re: Ooù est donc ce fichu fosé de 20 pieds ?

jurenavant a écrit:

Concernant le livre sur le château de Vaujours, je te propose que tu me le remettes lors de l'AG  d'ArchéoJuraSites, qui aura, sans doute, lieu en juin. En tout cas, pas d'urgence. Où est ce château ? Quelle époque ?

XII et XVe. OK pour l'AG.

jurenavant a écrit:

Aucune trace, sur le site d'ArchéoJuraSites, des travaux réalisés par le collège Alésia.

Ces travaux consistent à faire des recherches sur le terrain, prise de photos, vérifications des révélations du Lidar etc., le résultat se trouve dans les publications d' AJS, ou sont archivés pour de futures publications, et une présentation est faite à chaque assemblée générale.

Jurenavant a écrit:

J'ai vu sur le portail des archives BERTHIER, l'article de Colette DOCO-ROCHEGUDE. Francois HOTOMANUS, au 16e, avait compris pas mal de choses. Pourrais-tu expliciter ta phrase "Pourtant  (...) reste figée sur l'hypothèse des
fossés d'André BERTHIER, déclare qu'Hotomanus s'est mélangé avec les fossés" ?, parce que je ne comprends pas ce que tu veux dire.
Cette latiniste est une recrue de choix pour la thèse Alésia Chaux, ce serait bien qu'elle traduise, en entier, les chapitres du livre VII, en rapport avec Alésia.

Effectivement, je me suis mal expliqué, et surtout j'avais mal lu. Colette Doco-Rochegude a écrit page 34 du bulletin AJS : On ne peut pas critiquer l'auteur de cette gravure de s'être mélangé dans tous ces fossés. Il n'a pas compris le rôle des deux fossés ni du grand fossé d'arrêt à l'arrière duquel tous les travaux ont été effectués... Hotomanus indique par erreur l'espace de 400 pieds entre les deux fossés. Par contre, il indique bien un fossé de 20 pieds côté assiégés, mais aussi côté armée de secours, ce qui va dans le sens de l'hypothèse de P. Laurelli.

Jurenavant a écrit:

Je reste persuadé que la rivière Saine a servi de grand fossé, au sud de la terrasse de Syam.

César dit qu'il a creusé un fossé... Mais il est vrais que la rivière pouvait avoir ce rôle, et les pièges et les deux fossés seraient au pied des talus de la terrasse. La nature offrait tout à César. Mais alors pourquoi ne l'aurait-il pas dit?  Je sais quelle réponse on m'apportera: Pour se faire valoir  à Rome. On se retrouve toujours avec le même problème, que ce soit à Chaux, salins, Alise, etc. : César ment quand cela ne nous convient pas, et dit la vérité quand cela nous convient.

Hors ligne

 

#10 04-04-2020 12:12:08

Luis
Membre

Re: Ooù est donc ce fichu fosé de 20 pieds ?

Pourquoi il ne l'a pas dit ?
Premier argument.
Lors de mes études , puis dans ma vie professionnelle, j'ai rédigé des résumés de textes ainsi que des notes de synthèse de plusieurs documents.
Après ça, je comprends tout à fait la synthèse résumée césarienne.
Imaginez à chaque paragraphe: " j'ai construit un fossé de 20 pieds, mais pas sur la portion comprise entre le coude à gauche du flumen B ni du côté des praerupta, et pas non plus à tel endroit parce que etc...".
Le DE BELLO aurait fait 2000 pages pour chaque année de conflit.
Cesar biaise ou élude un peu, uniquement pour atténuer sa responsabilité lors d'un revers diplomatique ou militaire. Je pense que pour l'épisode d'Alésia il n'invente rien. Au plus il omet de dire que le camp nord n'était pas assez garni, que ses sentinelles n'ont pas vu le mouvement de Vercassivellaunos.
Mais on le déduit.On lit qu'ils ont été surpris et que la victoire n'a tenu qu'à un fil.
S'il mentait, il dirait que ce dernier combat au camp nord était un piège conçu par lui du début à la fin.
Autre argument: comment mentir, dans des rapports au sénat, avec 70 000 témoins romains, dont une partie du gratin de la classe dirigeante  dans son armée, et pas tous ses copains ou parents de ses copains (Labiénus, le frère de Cicéron...). IMPOSSIBLE.
C'est Reddé & confrères qui inventent le mensonge Césarien , seule explication possible à leur constatation qu'à ALIISIA rien de colle avec le récit de la bataille d'ALESIA.

Hors ligne

 

#11 04-04-2020 12:30:01

jurenavant
Membre

Re: Ooù est donc ce fichu fosé de 20 pieds ?

Bonjour Luis et Orpin39,

Luis, avez vous la brochure de P.LAURELLI où il donne les la solution pour laquelle le fossé de 20 pieds ne pouvait etre noyé ?
Je n'ai pas d'avis éclairé à donner. Je ne suis pas encore allé voir ce barrage. Par contre, je suis allé dans la prairie au nord de la terrasse de Syam. Quel magnifique couloir d'attaque pour l'armée de secours. Les Romains
devaient absolument établir un systeme défensif pour ralentir ou briser leurs assauts. Quand j'étais dans cette prairie, soudainement, à très basse altitude, deux Mirage (sans doute) de l'Armée de l'air, sont apparus, pour suivre le
cours de l'Ain, entre la foret communale de Champagnole et la Cote Poire. Spectaculaire mais très bref...

Orpin39, tu as oublié de me dire où se trouve ce chateau de Vaujours ?

Hors ligne

 

#12 04-04-2020 18:09:40

jurenavant
Membre

Re: Ooù est donc ce fichu fosé de 20 pieds ?

Bonjour Luis,

Oui, je suis d'accord avec vous. De toute facon, il nous arrive, effectivement, à nous aussi, parfois, ou meme très souvent, par écrit, de raconter des faits en les synthétisant au maximum, en essayant de ne pas trop les trahir, d'en garder l'esprit, mais, forcément, on ne peut pas tout dire. D'autant plus, si l'on sait que l'on va etre lu.
Et lorsque  CESAR doit rentrer dans les détails, il est capable de le faire.

REDDE et confrères, effectivement, sont des propagandistes. On en voit un extraordinaire exemple, actuellement, avec les chinois qui veulent nous faire croire qu'il n'y aurait eu que 3250 morts, chez eux, cet hiver, alors que l'on
commence à savoir qu'il y en aurait eu 40000, 50000, ou meme, certainement, bien bien plus... Et je ne suis pas hors sujet, puisque Alésia en Bourgogne, ce n'est que de la propagande.

Hors ligne

 

#13 04-04-2020 18:45:00

Orpin39
Membre

Re: Ooù est donc ce fichu fosé de 20 pieds ?

Bonsoir Luis et Jurenavant.
  Vaujours est en Anjou, à Château-la-Vallière

   Pour le niveau d'eau avant la construction du petit barrage, il me semble me souvenir que c'était bien moins de 3 m, mais j'ai oublié de noter mes observations le jour où je les ai faites.  Comme le dit Jurenavant, on synthétise, et surtout, je le constate de temps en temps, car j'écris toujours un compte-rendu de mes sorties sur le terrain, on oublie des détails, et si pour une raison quelconque on attend plusieurs jours, on oublie des détails importants. César n'a pas pu tous les jours écrire ses rapports, et forcément il y a eu des oublis, qu'une mise au propre à Bibracte n'aura pas forcément fait revenir en mémoire.
   Je retournerai évaluer la hauteur d'eau rajoutée par le barrage, quand ce sera possible.

   Je suis bien d'accord sur le fait que (si le siège a eu lieu à Chaux-Syam), le nord de Syam était forcément défendu, et sur le talus au-dessus duquel sont les cabanes perchées (j'en ai loué une en novembre, c'est super!).
   Le dénivelé dans ce secteur est de 15 m pour la moitié ouest (lieudit A la Fouaite) et 10 m côté est (A la Fourche).
   André Berthier n'incluait pas le Domaine de Syam et le Château dans le camp de César, qui de ce fait ne profitait pas de l'agger naturel du talus sous les cabanes perchées.
   Je pense que l'hypothèse de P. Laurelli mériterait d'être publiée par AJS, mais le feront-ils ?

Hors ligne

 

#14 06-04-2020 12:25:38

Luis
Membre

Re: Ooù est donc ce fichu fosé de 20 pieds ?

Je retournerai évaluer la hauteur d'eau rajoutée par le barrage,
MESUREZ BIEN LA HAUTEUR DU MUR EN PIERRES DU  BARRAGE RIVE DROITE, 3 METRES DE MÉMOIRE NE SEMBLE PAS EXCESSIF

P. Laurelli mériterait d'être publiée par AJS, mais le feront-ils ?
LE VOUDRA-T-IL ?  CAR IL NE FAIT PAS TOUJOURS DANS LE MODE RELATIONNEL "CALME ET DÉTENDU"....

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Créez Votre Propre Forum
Insérer vos Graphiques
Dictionnaires de Traduction
Hébergé par ForumCrea.com